Qu’est-ce que la psychomotricité?

La psychomotricité est une profession paramédicale reconnue, elle se préoccupe du soin du lien existant entre notre corps et notre psychisme. Les deux s’étayant l’un l’autre dans une perspective développementale.
« L’esprit c’est l’idée du corps » (Spinoza) ou encore « Le corps est le véhicule de l’être au monde » (Julian de Ajuriaguerra).
Ce lien psychomoteur se construit depuis l'enfance, continue de s'étayer à l’âge adulte et peut s'étioler avec le grand âge.
La psychomotricité s'appuie ainsi communément sur trois sphères:

Comment se déroule un suivi ?

Sur prescription médicale ou à la demande du patient.
Le suivi psychomoteur commence généralement par un bilan en trois séances (entretien, passation des tests, compte rendu et proposition de suivi).

Un suivi psychomoteur nécessite généralement une séance hebdomadaire, sur une période variant en fonction du patient et des difficultés psychomotrices en jeu.

Une séance dure minimum 40 minutes, elle est généralement construite autour d’une médiation ludique permettant au patient de progresser sur les objectifs thérapeutiques fixés avec lui à la suite du bilan.
Exemples de médiation : la relaxation, les parcours moteurs, l’exploration sensorielle, les activités graphiques, le chant, l’expression théâtrale ou le jeu dramatique, la conscience corporelle.
Dans certains cas, le suivi peut s’effectuer en groupe.

Des comptes rendus de bilans intermédiaires sont réalisés pour suivre l’évolution des patients et affiner les objectifs thérapeutiques. Ces derniers seront transmis au patient et à son médecin traitant.

Qu’est-ce qu’un bilan psychomoteur ?

Il débute le suivi, permet de comprendre et d’étalonner les difficultés cliniques, pour définir les objectifs thérapeutiques à entreprendre.
Il se déroule en trois séances comprenant :
• Un entretien
• Des tests psychomoteurs ciblés
• Un compte rendu suite aux résultats des tests, donnant lieu à une proposition de suivi.

Il évalue différentes sphères psychomotrices dont :

La relaxation

La relaxation est une médiation très utilisée en psychomotricité. Physiologiquement, elle vise à rétablir l’équilibre des tensions musculaires.En effet, ces tensions ont un impact tant physique que psychique.

Elle peut aussi tout simplement être vue comme une expérience de détente et de conscience corporelle. Tout comme on peut la concevoir comme une expérience de solitude accompagnée, un retour à soi et à ses éprouvés corporels. En effet il n’est pas seulement question de se détendre et de faire la sieste.

D’une certaine manière, la relaxation est un apprentissage, c’est-à-dire que les séances de relaxation sont guidées par le praticien, mais ses propositions peuvent la plupart du temps être réutilisées telles quelles au quotidien. De même que plus on pratique, plus les bénéfices sont présents et la détente rapide.

Il existe de nombreuses méthodes de relaxation, le tout est de trouver celle qui nous convient le mieux. On pourrait les décrire en deux grandes familles : les méthodes centrifuges qui partent d’une détente de l’esprit vers le corps et les méthodes centripètes qui visent à détendre le corps et par extension l’esprit.

Par exemple :

  • la méthode Schultz, s’intéresse à revisiter les stades du sommeil, via un processus d’autohypnose privilégiant la cognition.
  • La méthode Jacobson s’intéresse à la contraction volontaire des muscles.
  • La méthode Dupont mêle plus des exercices de respiration avec des mouvements volontaires des muscles.
  • La méthode Wintrebert s’effectue par des mobilisations passives réactualisant la conscience de l’ensemble du schéma corporel, ce qui fait qu’elle est particulièrement intéressante pour les enfants et les personnes âgées.

La relaxation psychomotrice mélange généralement les deux approches suivant les besoins des personnes et en balayant l’ensemble de l’étayage psychomoteur des sensations corporelles aux représentations psychiques.

On peut se relaxer allongé, assis et même debout ; avec ou sans musique ; les yeux ouverts ou fermés ; le tout étant de trouver pour soi ce qui nous convient. De même une séance peut se dérouler en individuel ou en petit groupe.

La psychomotricité en Bref

La psychomotricité exemples :

Par nos amis Suisses (https://www.psychomotricite-suisse.ch) et 

grâce aux journées psychomotrices :